Mon dressing automne / hiver – spécial femme enceinte

Photo by freestocks.org on Unsplash

Nous sommes le 18 novembre, et je suis enceinte de 4 mois révolus pour mon plus grand bonheur et celui de Jeremy.

J’ai vécu le début de ma grossesse en plein été, pendant la canicule, en petite robe légère et ample, sans me poser trop de questions. Puis septembre et la reprise du travail sont arrivés. En voulant remettre mes jeans et jupes bien serrés à la taille, je me suis rendue compte que j’avais déjà pris quelques petits kilos de femme enceinte, et que je n’avais plus rien à me mettre sur le derrière… J’ai donc été contrainte de filer en vitesse chez H&M pour m’acheter un pantalon de grossesse, que je porte quasiment tous les jours depuis son acquisition. Autant vous dire que le truc est déjà complètement détendu, mais au moins il est ultra confortable.

Etat des lieux de mon dressing

Après deux mois passés dans le même futal tous les jours (mes robes ne me vont plus depuis fin septembre), j’ai tenté l’achat d’un nouveau jean de grossesse sur vinted. Le premier essai a été désastreux, beaucoup trop petit, pourtant il s’agissait également d’un jean h&m de la même taille que celui que j’avais acheté neuf auparavant et qui me va toujours bien.

Bon ça ne fait rien, je l’ai revendu illico presto et j’ai recommandé le même la taille au dessus. De nouveau une grosse déception, il est toujours trop petit… Ça a commencé à me chauffer les oreilles cette histoire… J’ai fait un tour sur les aubaines de La Redoute, et j’ai commandé un jean qui lui me va nickel (il est cependant un peu court). C’est le jeu ma pauv’ Lucette…

Pour plus de praticité et surtout de confort, l’idéal serait que je me trouve encore un tregging noir et un legging pour le yoga (le mien commence à me compresser le bidou)… j’avoue que j’hésite de nouveau entre vinted et du neuf pas éthique… Jamais je n’aurais cru que c’était si difficile de trouver des pantalons de femme enceinte d’occasion bien taillés… Il existe pourtant des alternatives éthiques (Joli Bump, Boob Design notamment), mais c’est clairement hors budget en ce moment, surtout pour des fringues que je ne porterai que 9 mois dans ma vie…

Concernant le reste de ma garde robe, je n’ai pas vraiment besoin de l’adapter à ma grossesse, étant donné que je porte des hauts assez larges en temps normal, donc je ne pense pas acheter quoi que ce soit en plus.

J’ai fait des choix

J’ai juste enfin trouvé la parka de mes rêves chez Sessùn. Elle remplace ma très vieille parka Zara noire, dont je voulais me débarrasser depuis des années et qui était liée à des souvenirs qui ne m’intéressent plus. Cette nouvelle parka est en laine feutrée moutarde entièrement doublée en faux mouton. Ne cherchez pas, cela n’existe pas en mode éthique un tel modèle, je la cherchais depuis des années sans jamais la trouver.

Alors cette parka Sessùn m’a couté la peau des fesses, mais j’ai évidemment longtemps réfléchi cet achat, et je suis certaine de la garder des siècles. Elle comporte une étiquette « made in Ukraine », mais je ne sais pas tellement si je peux m’y fier… Côté budget, j’ai eu une rentrée d’argent imprévue qui m’a permis de l’acheter sans me ruiner, et j’ai réussi à me la rembourser de moitié en vendant une grosse quantité de vêtements que je sais que je ne remettrai pas après ma grossesse (question de style qui ne me parlait déjà plus tellement).

Côté chaussures, je possède actuellement deux paires de Doc Martens (achetées d’occasion l’automne dernier), mais je cherche à les remplacer par des modèles du même style sans lacets. C’est à dire qu’à la place de mes bottines marron à lacets je voudrais des chelsea boots, et qu’à la place de mes derbys vernis noirs, je voudrais des baskets à scratch (#tmtc #vismaviedefemmeenceinte).

Palette de couleurs

J’aime que les couleurs que je porte me rappellent la saison dans laquelle on est. J’aime porter des couleurs chaudes et réconfortantes en automne et en hiver : du moutarde et du marron chaud. Pour le printemps, je préfère me tourner vers du kaki, et en été, j’adore porter du rouge vif. Je conserve le blanc, le noir et le bleu clair comme base pour toute l’année. Et ça fonctionne très bien car je ne me lasse pas et je suis contente de retrouver mes habits de saison en saison.

DISCLAIMER

J’ai réintroduit le cuir neuf et la laine neuve dans mon dressing, pour des raisons réfléchies et personnelles. J’ai malheureusement eu de très mauvaises expériences suite à des achats de chaussures et de fringues purement véganes. Les chaussures me font systématiquement très mal aux pieds (que j’ai très sensibles), et les pulls et les manteaux sont toujours de bien meilleure qualité en lainages.

J’ai également changé mon régime alimentaire, pour des raisons très personnelles que j’aborderai peut-être par ici un jour, mais ce n’est pas sûr. Si vous tenez absolument à me coller une étiquette, appelez moi Flexitarienne à forte tendance végéta*ienne.

Mon dressing automne / hiver – spécial femme enceinte

  1. t-shirt thermique noir : 1 Ekyog en laine et lyocell + 1 Uniqlo heattech, tous les deux achetés neufs pour l’automne 2017, ils ont été portés un million de fois.
  2. t-shirt blanc en coton : acheté d’occasion sur vinted en septembre 2018 (un modèle Petit Bateau neuf à 10 euros).
  3. gilet noir en mérinos : acheté neuf il y a bien trois ans chez Maison Standards, il y a un petit trou au col mais c’est parce que j’ai un peu trop tiré dessus en l’enlevant un jour…
  4. top moutarde en lin : partenariat La Révolution Textile de l’an dernier, il est parfait, je l’aime d’amour et je le porte sans arrêt dès qu’il sort de la machine.
  5. chemise oversize à carreaux en flanelle de coton : achetée dans une friperie l’année dernière à Caen, je la porte super souvent et je l’adore.
  6. pull col roulé marron oversize en mérinos : acheté en septembre dans une brocante à Rouen, 2 euros…
  7. pull scandinave en laine : une drôle d’histoire pour ce pull. En fait je l’ai commandé, mais je ne l’ai jamais reçu. C’était un achat sur vinted, mais mondial relai a perdu mon colis. J’ai été remboursée et la vendeuse aussi, mais bon, bonjour la frustration, et surtout, je suis en galère de pulls maintenant !
  8. pull noir en cachemire : acheté d’occasion sur vinted l’hiver dernier, c’est un Monoprix homme et je le trouve parfait, il ne bouge presque pas, malgré un usage intensif.
  9. jean de grossesse bleu : pas éthique mais indispensable.
  10. jean de grossesse noir délavé : idem.
  11. parka moutarde en laine et faux mouton : made in Ukraine, mais conditions éthiques douteuses, cela reste d’après moi un achat très très raisonné et surtout durable et utile. Elle a su fait ses preuves ici en Normandie, les quelques jours de temps glacé que nous avons déjà eu en ce milieu d’automne.
  12. tregging de grossesse noir : à trouver.
  13. chelsea boots fourrées marron : j’en cherche d’occasion mais n’en trouve pas pour le moment, peut-être que je déciderai d’investir dans un modèle neuf chez Doc Martens, les seules chaussures avec les Veja et les Birkenstock qui ne me font pas mal aux pieds (sur le même principe que la parka Sessùn ou que sur mon ciré Petit Bateau).
  14. baskets à scratch noires : je rêve des V-Lock en cuir noir avec la semelle camel. Oui des scratch pour une femme enceinte et une nouvelle vie de maman, ça me parait juste être la simplicité absolue. Il faut que j’économise et que je vois si j’ai d’autres trucs à vendre pour accumuler une petite cagnotte spéciale baskets de maman.
  15. sac à dos en cuir marron : c’est le Baroudeur de chez Paul Marius que Jeremy m’a offert pour mon anniversaire. A Rouen, Paul Marius c’est une institution. C’est d’ailleurs à ça qu’on reconnait les vrais Rouennais, ils portent tous un sac ou un accessoire de cette marque de maroquinerie éthique ! Voilà, maintenant je suis une vraie Rouennaise ! En plus de ça les modèles sont intemporels et très résistants, ce qui me comble au plus haut point.

On rajoute à cela un bonnet (acheté en friperie), des gants en laine (Monoprix made in Italie achetés il y a bien 3 ans), une écharpe en laine à carreaux (achetée l’an dernier en Irlande). Le tout gris foncé. Et puis évidemment des grandes chaussettes bien chaudes, des collants et des bodies (jusqu’à ce que je ne rentre plus dedans).


Filed under Garde-Robe

Ici, je partage avec vous mes aventures du quotidien, où je vis avec juste ce qu'il me faut, tout en essayant de réduire mon impact sur l'environnement. Je vous raconte ma garde-robe que je veux la plus éthique et versatile possible. Aussi, je mange souvent végétal, vous verrez peut-être passer de temps à autre une recette de ce type. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est discuter avec vous. Bonne lecture ♥︎

5 Comments

  1. Mais je le retrouve TELLEMENT dans cet article. Que ce soit par le choix de tes fringues (bon on ne parle pas des jeans pour femme enceinte hihi), mais la palette de couleurs, le style.. tout y est
    Et puis côté cuir, laine et repas.. Moi-même pour des raisons personnelles (surtout santé mais aussi achats que je veux garder le plus longtemps possible) j’ai revu mes priorités.
    Je valide à 2000%

  2. Belle nouvelle! J’avais acheté 1 legging chez envie de fraise. C’est synthétique mais made in France (mais ils sont pas très bavards sur les conditions de fabrication). A l’époque on en trouvait chez Natalys. Autre piste : un bandeau de grossesse à porter par dessus tes leggings actuels.

  3. Chez « Envie de fraises » les t shirts sont bien coupés (modèle Fiona) et ils peuvent être reportés après car sont hyper pratiques pour l’allaite ment. Et alors que ce n’est pas la première des qualités que je cherchais, j’ai eu le bonne surprise de voir qu’ils sont fabriqués en France ! Sur le site internet, les prix sont âtres abordables et frais de retour gratuits. Belle aventure que cette grossesse, j’ai adoré vivre cette expérience 2 fois, et être maman c’est tellement de bonheur, d’emotions (et fatigue….) 🙂 savourez !

  4. J’ai encore remis cet été mes robes boob design, alors que poupette avait 18 mois, donc no stress pour la rentabilisation de investissement 🙂 (il ne me restait pourtant que 3 kilos de grossesse pas perdus)

  5. Bonjour Eva !
    Je rebondis sur ton histoire de parka Sessun made in Ukraine, je ne pense pas que cela soit douteux. Pour l’avoir fait il y a quelques mois, le service client de Sessun est tout à fait transparent quand à leurs conditions de productions et dans le choix des fabricants partenaires à travers le monde. N’hésites pas à leur envoyer un mail pour avoir toutes les précisions que tu souhaites.
    De plus, je trouve leur démarche assez logique de faire fabriquer les matières en fonction de là où c’est le savoir faire, genre soie en Asie (dans usines controlées et certifiées) trame particulière en Turquie etc. Sessun ne met pas forcément en avant ces démarches mais vraiment je pense que c’est une marque vaut vraiment le coup, mes robes et manteaux n’ont pas bougé depuis plus de 5 ans (et pourtant dieu sait que je les porte, au moins 1fois par semaine par pièce, et plus encore pour les manteaux, comme toi j’ai peux de vêtements)
    Mais ce n’est que mon avis ! Si tu en as le temps n’hésites pas à les contacter ! Et la réponse est rapide, souvent 2/3 jours 😉 Belle journée Eva !

Comments are closed.